Roma, la città eterna – prima parte

Avec cet article, on va vous proposer un petit reportage photo de cette belle ville de Rome. Vous racontez l’histoire de Rome ce serait vous raconter l’histoire de l’Europe, et il nous faudrait beaucoup plus qu’un simple article sur un blog (aussi biens soient-ils!). Alors en route vers la « Città Eterna », vers un parcours qui n’est évidemment pas exhaustif!

Comment arriver : L’avion reste le moyen le plus efficace. Depuis l’aéroport de Fiumicino, il y a une navette qui vous emmènera directement à la gare « la stazione Termini ». De là, il est facile de rejoindre votre lieu de villégiature.

On dit que Rome ne s’est pas construite en un jour, pensez donc à prendre 5 jours, au minimum, pour apprécier au mieux tous les trésors que cette ville a à offrir. Et rien que d’en parler, je n’ai qu’une envie c’est d’y retourner!

Quelques petits conseils une fois sur place :

  • Ne pas prévoir d’itinéraires fixes, il y a toujours quelque chose à voir dans les moindres recoins de la ville.
  • Ne prévoir qu’une seule bouteille d’eau et la remplir à chaque fontaine que l’on croisera, l’eau y est potable!
  • Manger des GLACES!
  • Faire du shopping
  • Adopter la carte Roma-Pass (pour bénéficier d’entrées gratuites, de réductions et des transports en commun)
  • Manger des fruits frais déjà découpés (notamment la pastèque) et boire un caffè, un vrai! (Dans tous les cafés où vous voyez le nom « Tazza d’oro » c’est un gage d’excellente qualité!)

A vos chaussures :

Commençons cette visite par la Piazza del Popolo

1

Cette place se trouve au nord de la ville. Elle se trouve sur la route principale qui relie le mur d’Hadrien au nord de l’Italie (en direction de Rimini, aujourd’hui station balnéaire très prisée!). La place était, à l’époque, un lieu d’exécutions publiques. Au centre on y trouve un obélisque égyptien originaire d’Héliopolis, rapporté sous le règne d’Auguste et installé sur cette place en 1589  sur demande du pape Sixte Quint.

Via dei Condotti. Cette rue est le centre névralgique du shopping de luxe. Elle mène directement sur la Piazza di Spagna et la Trinità dei Monti.

2

3

4

La Fontana di Trevi, qui nous fait penser à la « Dolce Vita » de Fellini et au lancer de pièces qu’il est impensable de ne pas faire (par la main droite sur l’épaule gauche en faisant un voeu), sachant que l’intégralité des pièces récoltées sera donnée aux associations de Rome.

Commandée en 1732 par le pape Clément XII pour remplacer le modeste bassin installé à cet endroit par Nicolas V, la fontaine de Trevi fut achevée trente ans plus tard en 1762. Adossée au palais Poli, cette œuvre monumentale est surtout très impressionante du fait de la petite place sur laquelle elle se trouve.

5

Palazzo della Panetteria sur la Piazza del Quirinale, aujourd’hui siège de la Présidence de la République. Sachez qu’en Italie, le Président n’a pas le même rôle que le Président français. Le premier ministre est le personnage politique de la société italienne.

6

7

8

9

En route maintenant vers l’un des symboles de la ville le Colosseo.

Sa construction a commencé vers 70 après J.C., pendant le reigne de l’empereur Vespasien et s’est achevée en 80, sous Titus. Il pouvait accueillir entre 50 000 et 75 000 spectateurs.  Il était utilisé pour les combats d’animaux sauvages, les combats de gladiateurs et autres spectacles publics (exécutions de condamnés à mort, reconstitutions de batailles célèbres ou drames basés sur la mythologie romaine). Il est resté en service pendant près de 500 ans, les derniers jeux se prolongeant jusqu’au VIè siècle après J.C. Le Colisée est actuellement en état de ruines, en raison des dommages causés par les tremblements de terre et la récupération des pierres notamment pendant la période fasciste, mais il continue à donner la mesure de l’ancienne puissance de la Rome Impériale.

10

11

12

Juste à côté se trouve le Foro Romano. Se balader dans le forum c’est traverser l’histoire de Rome et de l’Italie toute entière. A l’époque, il s’agissait de la place publique de la ville, lieu où se réunissaient les citoyens pour marchander, parler politique… On y trouvait tous les marchands (même les marchands d’esclaves), les usuriers et bien d’autres. On remarquera que toutes les villes qui ont été colonisées par Rome, conservent la même architecture et les forums.

Pour mieux appréhender le forum, il est préférabe de s’armer d’un bon guide qui vous expliquera les bâtiments et leurs fonctions ou alors de son papa, incollable en histoire romaine!

13

– Temple de Saturne, ancien trésor public, datant de 497 avant J.C. –

14

Nos pas nous emmènent ensuite au Campidoglio (ou Capitole) centre religieux et politique de Rome. Le Capitole est aussi une des sept collines de Rome, et on y trouve la mairie de Rome. La forme actuelle de la place et le socle de la statue de Marc-Aurèle reviennent au génie de Michelangelo. Petite information : la statue que l’on voit (qui est une copie, l’originale se trouvant au Palazzo dei Conservatori) est une des rares statues de l’époque à avoir été conservée. La raison est simple, puisque l’Eglise pensait qu’il s’agissait de Saint-Pierre.

15

– Senatus Populus Que Romanus (Le Sénat et le Peuple de Rome), ou pour les italiens, Sono Pazzi Questi Romani, Ils sont fous ces Romains –

16

17

On peut aussi y voir la fameuse statue de la louve qui nourrit Romulus et Rémus, les deux fondateurs de Rome.

18

Du même côté se trouve la Piazza Venezia et son palais du même nom avec au centre le palais Victor-Emmanuel II (ou autrement appelé la machine à écrire).

19

20

On peut ensuite continuer en direction du Tibre, et donc nous retrouver nez à nez avec le Teatro Marcello. Construit sous Jules César et finit sous Auguste, ce dernier dédia ce théatre à son neveu, Marcellus.

21

Le long du Tibre on trouve également le pont AEmilius ou Ponte Rotto (du fait qu’il soit cassé en deux). Il est le plus vieux pont en pierre de Rome. Le premier pont de Rome est le pont de Sublicius qui reliait un des forums de Rome (le forum Boarium) à la via Aurelia. C’est aussi de là que la foule jeta l’empereur Héliogabal, sous prétexte qu’il était devenu fou, puisqu’il avait nommé, entre autres, son cheval en tant que sénateur!

22

Plus en avant, on trouve la Bocca della Verità. C’est une ancienne scultpture en bas-relief sur marbre, qui ressemble à un masque, murée dans la paroi de l’Eglise Santa Maria in Cosmedin datant de 1632. Il a probablement été conçu comme tampon d’égout. Il est aujourd’hui célèbre pour une toute autre raison : une légende raconte que la Bouche de la Vérité aurait tranché la main de tous ceux qui ne disaient pas la vérité…moi, j’y ai mis ma main et je n’ai perdu aucun de mes doigts!

23

Juste à côté se trouve il Circo Massimo, qui signifie en latin, le plus grand cirque, puisqu’il pouvait accueillir 250 000 spectateurs. Au IVè siècle, quand ses dimensions maximums ont été atteintes, il accueillait 385 000 spectateurs. Il est depuis lors, le plus grand édifice de spectacles sportifs de l’histoire! On y organisait alors des courses de chars. C’est le plus vaste et le plus ancien des hippodromes de Rome. Aujourd’hui, s’y rassemble les Romains lors de concerts ou autres rassemblements. Aujourd’hui il n’en reste plus rien, seulement un grand parc.

24

Non loin de là, sur la colline du l’Aventin, se trouve Santa Sabina. Outre le point de vue sur Rome qui est à couper le souffle, cette église cache un petit trésor pour les yeux! Je ne peux que vous conseiller d’y jeter un oeil, pour le coucher du soleil c’est encore mieux!
25
26
27
 – Je ne vous dévoilerai pas ce que ces gens regardent, je vous laisse le soin de le découvrir par vous-mêmes –

A très vite pour la suite, et n’oubliez pas,

« In Italia la passione ci circonda ovunque andiamo è questo che fa diventare esperienze straordinarie…sraordinarie »  da San Pellegrino e Ducati

« En Italie la passion nous entoure partout où nous allons c’est ça qui transforme des expériences ordinaires… en expériences extraordinaires » par San Pellegrino et Ducati

Publicités

5 réflexions sur “Roma, la città eterna – prima parte

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s