Roma, la città eterna – seconda parte

Reprenons cette visite dans la belle, non magnifique, ville de Rome. C’est le genre de ville où on pourrait y passer une vie entière sans s’ennuyer et en apprendre tous les jours sur l’histoire de notre civilisation.

Nos pas nous emmènent aux Terme di Caracalla. Construites en 216 après JC, sous l’empereur (et vous l’aurez deviné) Caracalla, ce sont les plus grands et luxueux thermes de l’époque. Ce complexe proposait de nombreuses activités : bains publics et privés (bains pendant lesquels de nombreuses décisions d’ordre politique étaient prises), nage, massages…une thalasso thérapie aux portes de Rome. Elles recouvraient une superficie de plus de onze hectares, et pouvaient accueillir 1600 baigneurs et 64 citernes de 80 000 litres chacune. On imagine alors le giganteïsme de ces thermes. Aujourd’hui encore lorsqu’on accède à ces ruines (en excellent état), on se rend compte à quel point on est petit dans ce gigantesque complexe!

photo1

photo2

On s’aventure maintenant dans le centre de Rome, et on visite il Panteone. Construit au Ier siècle avant JC sur les ordres d’Agrippa, il a été entièrement reconstruit par Hadrien suite à plusieurs incendies. De son origine éthymologique grecque qui signifie tous les dieux, il s’agissait d’un temple dédié à toutes les divinités de la religion antique. C’est l’Eglise chrétienne qui s’en empare au VIIème siècle après JC. Aujourd’hui il est intact et de nombreuses célébrités italiennes y reposent, dont le roi Victor Emmanuel II ou encore l’artiste peintre de génie, Raffaello.

photo3

photo4

La Piazza Navona est surement l’une des places les plus célèbres de Rome. Sa forme actuelle est due à son emplacement, puisque elle a été construite sur les ruines du stade Domitien du Ier siècle. On y trouve 3 fontaines, qui sont tout simplement majestueuses.

photo5

Quittons un peu l’antiquité romaine et faisons un petit saut dans l’histoire jusqu’en Renaissance italienne avec la Villa Borghese. On se balade dans ce parc, on admire les beaux jardins, et on peut visiter les musées qui s’y sont implantés. Bref, une petite pause dans un monde de brutes.

photo6

photo7

photo8

Je voulais aussi vous parler du Palazzo Farnese qui héberge actuellement l’ambassade de France à Rome. Un superbe palais qui mérite son petit coup d’oeil. Sur la place devant le palais, on peut voir deux baignoires. Ces baignoires arrivent tout droit des thermes de Caracalla, et sont exposées là, pour le plus grand plaisir des visiteurs.

photo9

photo10

Non loin de là se trouve il Campo dei Fiori, célèbre pour son marché aux fleurs et son ambiance italienne. On trouve au milieu de la place une statue d’un prêtre, Giordano Bruno, brûlé par l’Eglise pour avoir dit que l’univers était infini.

photo11

Le Quartier du Trastevere se trouve aux pieds de la colline Gianicolo. C’est un quartier au charme indéniable, prisé des touristes. En montant sur la colline on trouvera un point de vue extraordinaire sur Rome (et même un spectacle des Guignols!)

photo12

photo13

photo16

Maintenant on s’attaque au petit pays qui loge en plein milieu de Rome, j’ai nommé il Vaticano. C’est un état à part entière de 0,44km² et on y recense plus de 900 habitants, dont le Pape en est le chef. Il est représentant de la religion Catholique à travers le monde mais est aussi l’évêque de Rome.

On y va pour visiter la Basilique Saint-Pierre, chef d’oeuvre d’architecture! Pensez à vous couvrir, dans ces lieux religieux, on demande aux visiteurs de cacher les jambes et les épaules. De là, on monte tout en haut de la Coupole (d’une hauteur de plus de 136 mètres). On y monte avec un ascenseur ou en prenant les escaliers. L’ascenseur est payant, et avec les escaliers on travaille ses fessiers!

photo17

photo18

photo19

photo20

On pense aussi à visiter les musées du Vatican. On peut réserver ses billets en ligne, directement sur le site du musée, c’est un coupe file bien pratique et qui nous évite des heures d’attente! On y va notamment pour les trésors qui s’y trouvent et en particulier la Chapelle Sixtine, chef d’oeuvre de Michel-Ange!!!! Peu de mots existent pour le décrire. Les photos y sont interdites dans le but de préserver les murs, mais discrètement il est possible de partir avec un souvenir! Attention, la Chapelle est la fin de la visite et elle est prise d’assaut par de nombreux touristes, mais il ne faut pas y renoncer!

photo21

Juste en face de la cité du Vatican se trouve il Castel Sant’Angelo et là, pour tous ceux d’entre vous qui ont pu lire « Da Vinci Code » de Dan Brown, je fais appel à vos souvenirs de cette littérature. Tout n’est pas que roman dans ce livre et certains éléments existent vraiment.  A vous de venir à Rome sur les traces de Dan Brown.

photo22

– Le Castello dell’Angelo, vu depuis le ponte dell’angelo de Bernini –

photo23

– Le ponte vu du castello – 

photo24

– L’Archange Saint Michel – 

photo26

– Le fameux passage entre le Vatican et le Château – 

Notre visite romaine se termine ici. Il va de soi qu’il y a plein d’endroits que je n’ai pas mentionné, je pense notamment à tous les palais de la ville de Rome, la piazza della repubblica, la fontaine du triton, et tant d’autres encore.

La ville éternelle porte bien son nom. Moi je dois y retourner pour pouvoir voir la Piazza della Colonna, la Porta San Sebastiano, la Via Apia, les Tombeaux des familles patriciennes, le Cirque Maxence et encore plus de cathédrales et d’églises que je trouverais sur mon chemin.

IMG_1274

« In Italia la passione ci circonda ovunque andiamo è questo che fa diventare esperienze straordinarie…sraordinarie »  da San Pellegrino e Ducati

« En Italie la passion nous entoure partout où nous allons c’est ça qui transforme des expériences ordinaires… en expériences extraordinaires » par San Pellegrino et Ducati

Publicités

4 réflexions sur “Roma, la città eterna – seconda parte

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s