[Article Invité] Les 5 plus belles destinations méconnues du Québec

En arrivant à Montréal, je dois avouer que j’ai été un peu déboussolée d’arriver en territoire étranger, mais j’ai rapidement su prendre mes aises et je suis littéralement tombée en amour avec le Québec, pas celui de Montréal avec ses tours à bureaux et ses stations de métro parfois franchement glauques, mais plutôt avec le Québec rural, qui abrite certains des plus beaux joyaux de villégiatures qu’il m’ait été donnée la chance de voir !

Tellement qu’à peine quelques semaines après avoir mis le pied à l’aéroport Montréal-Trudeau pour la première fois, j’envoyais l’essentiel de mon matériel quotidien via le transport LTL pour aller passer le mois d’août dans la belle région de Chaudière-Appalaches !

Mais laissez-moi vous parler des beaux voyages que j’ai pu faire depuis mon arrivée au Québec.

Saint-Jean-Port-Joli (Chaudière-Appalaches)

Saint-Jean-Port-Joli

Parlons-en de ce joyau de la région Chaudière-Appalaches, un peu dépassé la ville de Québec, capitale nationale de la Belle Province. Autoproclamée la capitale de la sculpture en Amérique du Nord, ce petit village d’à peine 3 000 âmes accueille son lot de touristes américains pendant la saison estivale. Petit faubourg charmant, vous pourrez entre autres visiter le Musée des Anciens Canadiens ou assister à une représentation du théâtre d’été qui fait depuis longtemps la renommée de la salle de La Roche à Veillon.

Bromont (Montérégie)

Bromont

C’est au pied de la montagne qui donne son nom à cette petite ville que j’ai pu profiter pour la première fois des plaisirs de la glissade sur tubes en dévalant les pentes enneigées du Mont Bromont à toute allure. Situé à environ 45 minutes du Centre-Ville de Montréal, Bromont abrite également un prestigieux terrain de golf qui attire chaque année plusieurs milliers de visiteurs. Mais l’un des attraits les plus charmants de Bromont, c’est son rustique Centre-Ville avec sa chocolaterie aux airs d’antan et son marché extérieur où l’on peut se procurer fruits et légumes directement des mains des agriculteurs locaux.

Rimouski (Bas Saint-Laurent)

Rimouski

Située à environ 7 heures de route de la métropole de Montréal, la ville de Rimouski offre à ses visiteurs l’opportunité de voir certains des plus beaux couchers de soleil en terres d’Amérique. En été, on peut littéralement se perdre à se balader dans les boisés qui bordent les limites de la municipalité et c’est avec quiétude qu’on peut s’endormir au son des douces vagues qui enlacent le rivage en fin de soirée pendant la période estivale.

Baie-Comeau (Côte-Nord)

Située sur la Côte-Nord, la ville de Baie-Comeau est reconnue pour la densité de ses aires forestières et le caractère jovial et accueillant de sa population. Je me suis immédiatement sentie comme chez moi en posant bagage dans un petit B&B niché confortablement sur la rue principale de la ville. Les amoureux de l’effervescence urbaine pourront peut-être s’y ennuyer, mais celles et ceux qui comme moi sont à la recherche de solitude momentanée et désireuse de se reconnecter avec mère Nature seront ravis de pouvoir faire la sieste sans entendre le bruit de l’autoroute en arrière-plan. La Paix, la « Sainte-Paix » comme on dit par là-bas !

Saint-Sauveur (Laurentides)

Saint-Sauveur

Ah ! Un véritable paradis à moins d’une heure de route de Montréal. N’oubliez cependant pas votre chasse-moustique si vous visitez cette région pendant la période estivale. Pour ma part, c’est en mars pendant le mythique « Spring Break » que j’ai visité cette ville pour la première fois. Profitant des nombreux sentiers de ski de fond, j’ai dépensé de l’énergie en journée avant de profiter des petites boites à chansons du Centre-Ville pour faire des rencontres bien agréables en dégustant différents digestifs à base de pomme et de sirop d’érable. Abritant sa propre station de ski, cette ville est l’endroit tout-désigné pour se perdre le moment d’un week-end dans les bois sauvages qui font la renommée du Québec !

J’espère vous avoir donné envie de découvrir ces 5 destinations méconnues comparées à la Gaspésie ou encore Montréal et Québec.

Julie est une jeune expatriée française qui vit au Canada. Elle est consultante dans le milieu du web et elle occupe son temps-libre à vadrouiller autour du Québec et du Canada.

 

[Article Invité] Île de Pâques, un paradis sur terre

Mondialement célèbre pour ses mystérieuses statues moaï, l’île de Pâques est pourtant l’une des régions les plus isolées au monde, à quelques 3 700 km des côtes chiliennes. Aussi surnommée « nombril de la Terre », l’île de Pâques paraît effectivement être perdue au beau milieu du Pacifique. Ce triangle de terre de 162 km2, mondialement connu pour ses imposantes statues de pierre appelée les Moaïs charme les visiteurs de passage par sa culture d’une richesse inouïe et ses paysages uniques.

idp-c-123-big

Tentez de percer les mystères de cette île qui regorge de légendes et de mythes.

Outre ses fascinantes statues, ce sont des formations volcaniques, une nature luxuriante et la présence du petit village de pêcheurs d’Hanga Roa, qui font de l’île de Pâques un petit paradis. Entre moais, danses traditionnelles et rites ancestraux, les aventuriers ne seront pas en reste.

 Une île riche en histoire

Née de l’irruption des volcans Rano Kau, Poike et Terevaka il y a plus de 3 millions d´années, ses premiers habitants polynésiens l’avaient baptisé Rapa Nui, la lointaine. Le jour de Pâques 1722, l’explorateur néerlandais Jakob Roggeveen découvre une île au beau milieu de l’océan Pacifique et la rebaptise île de Pâques. Aujourd’hui, la majorité des habitants de l’île sont des descendants directs des premiers peuples aborigènes. Particulièrement attachés à leur patrimoine et leurs origines ethniques, ils participent au pouvoir de fascination de l’île. Un exemple de coutumes qui ont su résister au temps, les traditionnelles fêtes de Tapati Rapa Nui. Si vous avez la chance de visiter l’île en février vous assisterez à ces célébrations durant lesquelles deux équipes adverses recréent les rituels ancestraux en s’affrontent au travers de diverses épreuves. La plus impressionnante d’entre elles étant sans conteste la descente de la pente du volcan Haka Pei sur des troncs d’arbres, durant laquelle les candidats peuvent atteindre des vitesses de plus de 80 km/h !

IDP C 053

idp-c-058-big

 Les Moaï, emblèmes de Rapa Nui

Bien sûr cette culture s’exprime aussi au travers des Moaïs, ces géantes statues de pierre qui entourent l’île. En vous promenant sur les différents sentiers, vous observez plusieurs de ces 887 statues. Leur taille, entre 4 et 8 mètres, et leur forme sont impressionnantes. Ces statues peuvent en effet peser jusqu’à 80 tonnes ! À l’origine, elles symbolisaient la communication des chefs de tribus avec les dieux. Vous pourrez constater que leur aura sacrée flotte toujours dans l’air…
D’ailleurs, le mystère entoure toujours leur déplacement sur l’île. Comment un peuple primitif a-t-il pu mener une telle entreprise ? Rapa Nui continue de donner du fil à retordre aux ethnologues et archéologues.

IDP-C-211

Le culte de l’homme oiseau

À la fin du XVIIème siècle, un nouvel ordre politique s’impose sur Rapa Nui. Alors que les moaï sont jetés à bas de leur ahu (plateformes cérémonielles sur lesquelles reposent les statues), le rite annuel de l’homme oiseau s’installe dans les tribus. Selon la légende, Make Make, une divinité à corps humain et tête de sterne aurait amené un œuf sur l’île. Chaque année, lors d’une compétition, les chefs des tribus s’affrontent afin de rapporter l’œuf sans le briser depuis l’îlot Moto Nui. Le premier à y parvenir est adoubé et devient homme oiseau. Il peut alors siéger aux côtés du roi pendant un an. Aujourd’hui, les grottes aux alentours du site d’Ana Kai Tangata contiennent des peintures rupestres, vestige du culte de l’homme-oiseau.

Les plus beaux sites de l’île

De nombreuses excursions vous permettent de découvrir l’île et tenter d’en percer les secrets. Entre paysages escarpées, grottes aux peintures rupestres et nature luxuriante, le photographe qui sommeille en vous s’en donne à cœur joie.

IDP-C-531

Parmi les visites incontournables :
– le complexe Tahai : un ensemble de trois autels restaurés, avec des vestiges de maisons-bateaux et un embarcadère prévu pour les canoës.
– la visite des centres cérémoniels. De l’Ahu Akivi à l’Ahu Tongariki, le plus grand de l’île, vous partez à la rencontre des fameux Moaï.
– Le Rano Kanu, le plus important des 70 volcans recensés sur l’île, avec un cratère de 1.600 mètres de diamètre !
– Le Musée anthropologique P. Sebastián Englert, riche témoignage de la culture rapanui.

Plus d’infos : http://www.chile-excepcion.com/regions-chili/ile-de-paques

[Article Invité] Escapade gourmande à Montréal

escapade gourmande à montreal

Lorsqu’on parle de Montréal, on pense souvent au Stade olympique, au Mont Royal ou au parc Maisonneuve. Mais on oublie trop souvent que Montréal offre à ses visiteurs une gastronomie variée, allant des mets typiquement canadiens aux différents délices issus des nombreuses communautés culturelles qui contribuent au statut international de la métropole québécoise. Je vous propose aujourd’hui de découvrir l’essentiel de la gastronomie montréalaise en 5 restaurants emblématiques.

Soyez sans crainte, vous ne mangerez des punaises que si vous décidez de les essayer à la mode de l’insectarium de Montréal.

La Binerie Mont-Royal

367 Avenue du Mont-Royal Est

Véritable monument de la restauration montréalaise, la Binerie a notamment été immortalisée dans le roman Le Matou de l’écrivain Yves Beauchemin. Voyant le jour en 1938, le petit restaurant est devenu le lieu tout désigné pour déguster les mets traditionnellement québécois. Situé en plein cœur du Plateau Mont-Royal, l’établissement a conservé son charme d’antan et peut compter sur une clientèle fidèle depuis des années.  Pas de doutes, c’est un arrêt incontournable pour tous les hédonistes qui visitent Montréal.

À essayer : les traditionnelles fèves au lard qui font la renommée de la Binerie depuis son ouverture il y a plus de 75 ans. Sinon, le pâté chinois et la tourtière sont également des mets à ne pas manquer.

Le Chalet Bar-B-Q

5456 Rue Sherbrooke Ouest

Amateurs de poulet, vous serez ravis d’apprendre que Montréal abrite l’une des meilleures rôtisseries du Québec. Le Chalet Bar-B-Q s’est établi sur la rue Sherbrooke en 1944 et c’est grâce à son poulet rôti sur charbon de bois et à sa désormais mythique sauce barbecue qu’il s’est mérité les plus grands honneurs. Encore là, la décoration n’a pas été revue depuis des décennies, mais c’est avec un plaisir coupable que vous vous immergerez dans l’ambiance rétro de ce petit restaurant bien sympathique.

À essayer : le poulet grillé sur charbon de bois et la sauce barbecue que plusieurs ont tentés d’imiter, mais que personne ne semble pouvoir égaler.

frites

La Banquise

994 Rue Rachel Est

Que serait un voyage au Québec sans goûter à la fierté locale : la poutine. Bien que le lieu de son invention soit toujours nébuleux, c’est sur la rue Rachel que vous trouverez l’une des meilleures poutines de la province. Ouvert 24 heures sur 24, la Banquise sert depuis 1968 une variété incroyable de déclinaisons de la poutine classique. Que vous aimiez la vôtre avec de la guacamole, de la saucisse merguez ou de la sauce italienne, vous trouverez chaussure à votre pied dans ce petit joyau du Plateau Mont-Royal.

À essayer : la légendaire poutine T-Rex avec bœuf haché, peppéroni, bacon et saucisse fumée.

Chez Ma Grosse Truie Chérie

1801 Rue Ontario Est

Restaurant éclectique de la rue Ontario, l’établissement sert depuis son ouverture une cuisine qui embrasse à pleine bouche les produits du terroir québécois.  Vous promettant un véritable «orgasme culinaire», Chez Ma Grosse Truie Chérie vous séduira autant pour l’excellence et la renommée de son menu que pour l’ambiance rétro et décontractée qui y règne. Le ton est donné avant même de pénétrer dans l’établissement, une truie géante trônant sur la façade de ce dernier.

À essayer : le boudin noir aux pommes qui est servi avec patate en crème et cèleri rave, le tout arrosé d’une bonne dose de sirop d’érable et de compote de pommes.

Schwartz’s Deli

3895 Boul St-Laurent

Pour terminer votre escapade, rendez-vous sur la rue Saint-Laurent pour goûter au légendaire «smoked meat» montréalais. Reconnu pour sa viande fumée, Montréal compte plusieurs établissements qui font sa renommée à travers le monde. Mais aucun n’est plus couru que le légendaire Schwartz’s. Fondé en 1928, le restaurant s’est rapidement imposé comme un arrêt incontournable pour les visiteurs de Montréal. En savourant votre repas, vous pourrez même admirer la panoplie de photos des plus grandes célébrités d’hier à aujourd’hui qui ont pris le temps de venir faire l’expérience de la légendaire viande fumée montréalaise. Ne soyez d’ailleurs pas surpris de voir une ligne de personne attendant impatiemment de déguster leur viande fumée aux portes du petit établissement, et ce, à toute heure du jour. N’ayez crainte, l’attente en vaut largement la peine.

À essayer : la légendaire assiette de viande fumée, ne faites pas l’erreur de demander autre chose que la recette originale.

Qui est Manon? Manon est une jeune rédactrice en freelance qui vit à Montréal actuellement. Passionnée par les voyages et l’écriture, elle adore écrire sur le web et lire les aventures des voyageurs du monde entier.

[Article invité] Les incontournables du Chili

Aujourd’hui, partons vadrouillez au Chili à la découverte des paysages d’une variété incomparable qu’offre cette longue et mince bande de terre le long du Pacifique. Nos amis de l’agence de voyage au Chili Chile Excepción vous propose un petit tour d’horizon de ce pays d’Amérique du Sud qui mérite d’être parcouru en long, en large et en travers.

Commençons par le nord !

Putre, Arica et Iquique

Entre paysages de puna et plages du Pacifique, le nord du Chili subjugue les touristes fraichement arrivés du Pérou. Niché à 3500 m d’altitude, le village pittoresque de Putre offre une vue imprenable sur les volcans Ancoma et Taapaca. À proximité, le parc national Lauca est un véritable joyau de l’altiplano. Pour une étape farniente, cap sur Arica, la ville de l’éternel printemps, ou Iquique. Le patrimoine riche de ces charmantes villes côtières témoigne de leur passé colonial. Elles sont des lieux de prédilection pour les surfeurs du pays.

1. Parc Lauca, nord du Chili

– Le parc Lauca – 

Lire la suite

[Article invité] Les incontournables du Pérou

Des anciennes cités incas aux villages quechuas, de la Cordillère des Andes aux plages du Pacifique, des paysages captivants aux visages souriants, le Pérou vous surprend par son éclectisme. Expérience mémorable et dépaysement garantis !

Pour vous mettre l’eau à la bouche, nos amis de l’agence de voyage de Lima, Perú Excepción vous présentent une sélection des étapes incontournables de votre séjour.

Lima : capitale aux multiples attraits

Inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, le centre historique de Lima est l’un des plus importants héritages coloniaux de toute l’Amérique du Sud avec notamment sa cathédrale, le couvent Santo Domingo et la belle église San Francisco.

Ne manquez pas le quartier de Miraflores, au bord de l’Océan et le site archéologique de Huaca Huallamarca. Lima est également lieu renommé de la scène gastronomique mondiale et abrite de nombreux bars et restaurants. Profitez de votre passage pour déguster un ceviche ou autre savoureuse spécialité culinaire du pays dans l’un des restaurants du chef renommés Gaston Acurio.

IMG_1584X

Lire la suite

[Article Invité] Les incontournables d’Argentine

On vous emmène à la découverte de ce géant d’Amérique du sud, au territoire grand comme 5 fois la France. Ces endroits rêvés sont des incontournables de votre séjour, des découvertes immanquables, à voir au moins une fois dans sa vie. Alors qu’attendez-vous ? En route avec nos amis de l’agence de voyage en Argentine, Argentina Excepción.

Buenos Aires, le petit Paris d'Amérique du Sud

Lorsqu’on vous évoque la capitale de l’Argentine, à quoi pensez-vous ?

Au tango, aux petites maisons colorées dans le vieux quartier de la Boca, à cette passion que partagent les porteños pour le football, à l’odeur de la viande grillée dans l’un des innombrables restaurants de parilla ?

La Boca

– Les belles maisons de la Boca – 

Lire la suite

Québec #3 : Escapade maritime

On vous entraîne aujourd’hui sur l’eau à Tadoussac, situé à l’embouchure du Saguenay, pour tenter d’apercevoir les fameuses baleines ! Lors de notre premier séjour, nous n’avions malheureusement pas pu voir ces créatures majestueuses mais nous nous sommes bien rattrapés depuis …

Pour vous rapprocher au plus près d’elles, vous pourrez embarquer pour des croisières en bateaux, zodiacs ou encore même pour les plus aguerris en kayak ! Vous trouverez directement à Tadoussac de nombreux prestataires : n’hésitez pas à passer en voir plusieurs pour trouver celui vous correspondant le mieux et avec les tarifs les plus intéressants !

DSC05485

Lire la suite

Québec #2 : Vadrouille en Gaspésie

Aujourd’hui, on continue à vous faire découvrir des petits coins du Québec et on vous emmène avec nous en Gaspésie (qui est un peu plus qu’un petit coin avec plus de 30 000 km2 …).

La Gaspésie est une des destinations à ne pas rater lors de votre séjour au Québec : ses paysages, sa faune, sa flore, cette jolie péninsule saura vous charmer ! Située entre le golfe du Saint Laurent et l’estuaire du Saint Laurent (à environ 1000 km de Montréal … et oui les distances sont impressionnantes au Québec !!), vous y passerez un agréable moment et comme d’habitude, vous pourrez y voir de magnifiques couchers de soleil … (oui au Québec, on les a un peu chassés !). On vous conseille vivement de faire le tour en voiture pour profiter au mieux de ce qu’elle vous offre : ne ratez pas le Rocher Percé, le cap Gaspé et la baie des Chaleurs ! Comme on vous le répète à chaque fois, errez au gré de vos envies, vous serez parfois surpris des rencontres que vous pourrez y faire !

On vous laisse admirer ses paysages à travers ce petit reportage photo !

DSC04408

Lire la suite

Québec #1 : A la découverte du parc du Bic

Et voilà, on commence avec vous une nouvelle série dans le pays des caribous … On vous emmène avec nous découvrir de jolis endroits de ce beau pays, qui nous a tant charmées ! N’hésitez pas à retourner voir nos articles sur Montréal avec la visite de la ville, du Mont Royal, du Biodôme…

Aujourd’hui, on vous emmène au parc du Bic ! Ce parc naturel, situé dans l’estuaire du Saint Laurent au niveau de Rimouski (comptez environ 5h depuis Montréal !), est un endroit où il fait bon vivre, bon se reposer et surtout bon profiter de ce qui nous entoure … Le paysage vous charmera par tous les temps ! Un vrai bol d’air (même si les grands espaces, au Québec, ce n’est vraiment pas ce qui manque !).

On n’en dit pas plus et surtout on vous laisse admirer … Enjoy !

DSC04099 Lire la suite