[Article Invité] Les 5 plus belles destinations méconnues du Québec

En arrivant à Montréal, je dois avouer que j’ai été un peu déboussolée d’arriver en territoire étranger, mais j’ai rapidement su prendre mes aises et je suis littéralement tombée en amour avec le Québec, pas celui de Montréal avec ses tours à bureaux et ses stations de métro parfois franchement glauques, mais plutôt avec le Québec rural, qui abrite certains des plus beaux joyaux de villégiatures qu’il m’ait été donnée la chance de voir !

Tellement qu’à peine quelques semaines après avoir mis le pied à l’aéroport Montréal-Trudeau pour la première fois, j’envoyais l’essentiel de mon matériel quotidien via le transport LTL pour aller passer le mois d’août dans la belle région de Chaudière-Appalaches !

Mais laissez-moi vous parler des beaux voyages que j’ai pu faire depuis mon arrivée au Québec.

Saint-Jean-Port-Joli (Chaudière-Appalaches)

Saint-Jean-Port-Joli

Parlons-en de ce joyau de la région Chaudière-Appalaches, un peu dépassé la ville de Québec, capitale nationale de la Belle Province. Autoproclamée la capitale de la sculpture en Amérique du Nord, ce petit village d’à peine 3 000 âmes accueille son lot de touristes américains pendant la saison estivale. Petit faubourg charmant, vous pourrez entre autres visiter le Musée des Anciens Canadiens ou assister à une représentation du théâtre d’été qui fait depuis longtemps la renommée de la salle de La Roche à Veillon.

Bromont (Montérégie)

Bromont

C’est au pied de la montagne qui donne son nom à cette petite ville que j’ai pu profiter pour la première fois des plaisirs de la glissade sur tubes en dévalant les pentes enneigées du Mont Bromont à toute allure. Situé à environ 45 minutes du Centre-Ville de Montréal, Bromont abrite également un prestigieux terrain de golf qui attire chaque année plusieurs milliers de visiteurs. Mais l’un des attraits les plus charmants de Bromont, c’est son rustique Centre-Ville avec sa chocolaterie aux airs d’antan et son marché extérieur où l’on peut se procurer fruits et légumes directement des mains des agriculteurs locaux.

Rimouski (Bas Saint-Laurent)

Rimouski

Située à environ 7 heures de route de la métropole de Montréal, la ville de Rimouski offre à ses visiteurs l’opportunité de voir certains des plus beaux couchers de soleil en terres d’Amérique. En été, on peut littéralement se perdre à se balader dans les boisés qui bordent les limites de la municipalité et c’est avec quiétude qu’on peut s’endormir au son des douces vagues qui enlacent le rivage en fin de soirée pendant la période estivale.

Baie-Comeau (Côte-Nord)

Située sur la Côte-Nord, la ville de Baie-Comeau est reconnue pour la densité de ses aires forestières et le caractère jovial et accueillant de sa population. Je me suis immédiatement sentie comme chez moi en posant bagage dans un petit B&B niché confortablement sur la rue principale de la ville. Les amoureux de l’effervescence urbaine pourront peut-être s’y ennuyer, mais celles et ceux qui comme moi sont à la recherche de solitude momentanée et désireuse de se reconnecter avec mère Nature seront ravis de pouvoir faire la sieste sans entendre le bruit de l’autoroute en arrière-plan. La Paix, la « Sainte-Paix » comme on dit par là-bas !

Saint-Sauveur (Laurentides)

Saint-Sauveur

Ah ! Un véritable paradis à moins d’une heure de route de Montréal. N’oubliez cependant pas votre chasse-moustique si vous visitez cette région pendant la période estivale. Pour ma part, c’est en mars pendant le mythique « Spring Break » que j’ai visité cette ville pour la première fois. Profitant des nombreux sentiers de ski de fond, j’ai dépensé de l’énergie en journée avant de profiter des petites boites à chansons du Centre-Ville pour faire des rencontres bien agréables en dégustant différents digestifs à base de pomme et de sirop d’érable. Abritant sa propre station de ski, cette ville est l’endroit tout-désigné pour se perdre le moment d’un week-end dans les bois sauvages qui font la renommée du Québec !

J’espère vous avoir donné envie de découvrir ces 5 destinations méconnues comparées à la Gaspésie ou encore Montréal et Québec.

Julie est une jeune expatriée française qui vit au Canada. Elle est consultante dans le milieu du web et elle occupe son temps-libre à vadrouiller autour du Québec et du Canada.

 

Publicités

[Article Invité] Escapade gourmande à Montréal

escapade gourmande à montreal

Lorsqu’on parle de Montréal, on pense souvent au Stade olympique, au Mont Royal ou au parc Maisonneuve. Mais on oublie trop souvent que Montréal offre à ses visiteurs une gastronomie variée, allant des mets typiquement canadiens aux différents délices issus des nombreuses communautés culturelles qui contribuent au statut international de la métropole québécoise. Je vous propose aujourd’hui de découvrir l’essentiel de la gastronomie montréalaise en 5 restaurants emblématiques.

Soyez sans crainte, vous ne mangerez des punaises que si vous décidez de les essayer à la mode de l’insectarium de Montréal.

La Binerie Mont-Royal

367 Avenue du Mont-Royal Est

Véritable monument de la restauration montréalaise, la Binerie a notamment été immortalisée dans le roman Le Matou de l’écrivain Yves Beauchemin. Voyant le jour en 1938, le petit restaurant est devenu le lieu tout désigné pour déguster les mets traditionnellement québécois. Situé en plein cœur du Plateau Mont-Royal, l’établissement a conservé son charme d’antan et peut compter sur une clientèle fidèle depuis des années.  Pas de doutes, c’est un arrêt incontournable pour tous les hédonistes qui visitent Montréal.

À essayer : les traditionnelles fèves au lard qui font la renommée de la Binerie depuis son ouverture il y a plus de 75 ans. Sinon, le pâté chinois et la tourtière sont également des mets à ne pas manquer.

Le Chalet Bar-B-Q

5456 Rue Sherbrooke Ouest

Amateurs de poulet, vous serez ravis d’apprendre que Montréal abrite l’une des meilleures rôtisseries du Québec. Le Chalet Bar-B-Q s’est établi sur la rue Sherbrooke en 1944 et c’est grâce à son poulet rôti sur charbon de bois et à sa désormais mythique sauce barbecue qu’il s’est mérité les plus grands honneurs. Encore là, la décoration n’a pas été revue depuis des décennies, mais c’est avec un plaisir coupable que vous vous immergerez dans l’ambiance rétro de ce petit restaurant bien sympathique.

À essayer : le poulet grillé sur charbon de bois et la sauce barbecue que plusieurs ont tentés d’imiter, mais que personne ne semble pouvoir égaler.

frites

La Banquise

994 Rue Rachel Est

Que serait un voyage au Québec sans goûter à la fierté locale : la poutine. Bien que le lieu de son invention soit toujours nébuleux, c’est sur la rue Rachel que vous trouverez l’une des meilleures poutines de la province. Ouvert 24 heures sur 24, la Banquise sert depuis 1968 une variété incroyable de déclinaisons de la poutine classique. Que vous aimiez la vôtre avec de la guacamole, de la saucisse merguez ou de la sauce italienne, vous trouverez chaussure à votre pied dans ce petit joyau du Plateau Mont-Royal.

À essayer : la légendaire poutine T-Rex avec bœuf haché, peppéroni, bacon et saucisse fumée.

Chez Ma Grosse Truie Chérie

1801 Rue Ontario Est

Restaurant éclectique de la rue Ontario, l’établissement sert depuis son ouverture une cuisine qui embrasse à pleine bouche les produits du terroir québécois.  Vous promettant un véritable «orgasme culinaire», Chez Ma Grosse Truie Chérie vous séduira autant pour l’excellence et la renommée de son menu que pour l’ambiance rétro et décontractée qui y règne. Le ton est donné avant même de pénétrer dans l’établissement, une truie géante trônant sur la façade de ce dernier.

À essayer : le boudin noir aux pommes qui est servi avec patate en crème et cèleri rave, le tout arrosé d’une bonne dose de sirop d’érable et de compote de pommes.

Schwartz’s Deli

3895 Boul St-Laurent

Pour terminer votre escapade, rendez-vous sur la rue Saint-Laurent pour goûter au légendaire «smoked meat» montréalais. Reconnu pour sa viande fumée, Montréal compte plusieurs établissements qui font sa renommée à travers le monde. Mais aucun n’est plus couru que le légendaire Schwartz’s. Fondé en 1928, le restaurant s’est rapidement imposé comme un arrêt incontournable pour les visiteurs de Montréal. En savourant votre repas, vous pourrez même admirer la panoplie de photos des plus grandes célébrités d’hier à aujourd’hui qui ont pris le temps de venir faire l’expérience de la légendaire viande fumée montréalaise. Ne soyez d’ailleurs pas surpris de voir une ligne de personne attendant impatiemment de déguster leur viande fumée aux portes du petit établissement, et ce, à toute heure du jour. N’ayez crainte, l’attente en vaut largement la peine.

À essayer : la légendaire assiette de viande fumée, ne faites pas l’erreur de demander autre chose que la recette originale.

Qui est Manon? Manon est une jeune rédactrice en freelance qui vit à Montréal actuellement. Passionnée par les voyages et l’écriture, elle adore écrire sur le web et lire les aventures des voyageurs du monde entier.

Québec #3 : Escapade maritime

On vous entraîne aujourd’hui sur l’eau à Tadoussac, situé à l’embouchure du Saguenay, pour tenter d’apercevoir les fameuses baleines ! Lors de notre premier séjour, nous n’avions malheureusement pas pu voir ces créatures majestueuses mais nous nous sommes bien rattrapés depuis …

Pour vous rapprocher au plus près d’elles, vous pourrez embarquer pour des croisières en bateaux, zodiacs ou encore même pour les plus aguerris en kayak ! Vous trouverez directement à Tadoussac de nombreux prestataires : n’hésitez pas à passer en voir plusieurs pour trouver celui vous correspondant le mieux et avec les tarifs les plus intéressants !

DSC05485

Lire la suite

Québec #2 : Vadrouille en Gaspésie

Aujourd’hui, on continue à vous faire découvrir des petits coins du Québec et on vous emmène avec nous en Gaspésie (qui est un peu plus qu’un petit coin avec plus de 30 000 km2 …).

La Gaspésie est une des destinations à ne pas rater lors de votre séjour au Québec : ses paysages, sa faune, sa flore, cette jolie péninsule saura vous charmer ! Située entre le golfe du Saint Laurent et l’estuaire du Saint Laurent (à environ 1000 km de Montréal … et oui les distances sont impressionnantes au Québec !!), vous y passerez un agréable moment et comme d’habitude, vous pourrez y voir de magnifiques couchers de soleil … (oui au Québec, on les a un peu chassés !). On vous conseille vivement de faire le tour en voiture pour profiter au mieux de ce qu’elle vous offre : ne ratez pas le Rocher Percé, le cap Gaspé et la baie des Chaleurs ! Comme on vous le répète à chaque fois, errez au gré de vos envies, vous serez parfois surpris des rencontres que vous pourrez y faire !

On vous laisse admirer ses paysages à travers ce petit reportage photo !

DSC04408

Lire la suite

Québec #1 : A la découverte du parc du Bic

Et voilà, on commence avec vous une nouvelle série dans le pays des caribous … On vous emmène avec nous découvrir de jolis endroits de ce beau pays, qui nous a tant charmées ! N’hésitez pas à retourner voir nos articles sur Montréal avec la visite de la ville, du Mont Royal, du Biodôme…

Aujourd’hui, on vous emmène au parc du Bic ! Ce parc naturel, situé dans l’estuaire du Saint Laurent au niveau de Rimouski (comptez environ 5h depuis Montréal !), est un endroit où il fait bon vivre, bon se reposer et surtout bon profiter de ce qui nous entoure … Le paysage vous charmera par tous les temps ! Un vrai bol d’air (même si les grands espaces, au Québec, ce n’est vraiment pas ce qui manque !).

On n’en dit pas plus et surtout on vous laisse admirer … Enjoy !

DSC04099 Lire la suite

Montréal – fin du séjour (Biodôme, Jardin botanique …)

Et voilà, 3eme et dernier épisode sur Montréal (promis j’arrête !!! pour le moment …) avec la visite d’un coin un peu excentré par rapport à la vieille ville mais qui vaut tout aussi bien le détour : le Biodôme, le Jardin botanique/Insectarium, le Planetarium Rio Tinto Alcan et le Parc Olympique. Vous pourrez y accéder en métro en vous arrêtant aux stations Pie IX ou Viau sur la ligne 1 (la verte).

1

Lire la suite

Montréal – la suite // Mont Royal et petites occupations

Suite du séjour à Montréal : après avoir visité la vieille ville, une nouvelle balade s’impose : le Mont Royal, célèbre « montagne » ou plutôt colline montréalaise !

Avant d’entreprendre cette escalade périlleuse (234 m d’altitude tout de même !), j’ai fait un petit détour par le marché Jean Talon (station Jean Talon). Malheureusement, boulet un jour, boulet toujours, je n’ai pas de photos à vous montrer ! Mais le coeur y était ! Je vous conseille aussi de passer au Marché des Saveurs du Québec (280 Place du Marché-du-Nord), juste en bordure du marché Jean Talon, où vous pourrez trouver de nombreux produits typiques à rapporter !

En reprenant mon chemin vers la colline, l’appel de la faim m’a fait rentrer dans un petit restaurant Chez Boris (5151 Parc Avenue) qui m’a complètement séduite : quesadillas de la mort qui tue, beignes … Tout ça dans une super jolie déco !

1

Lire la suite

Vadrouille canadienne : Montréal – Part 1

J’ai eu l’occasion, au mois de mai dernier, d’aller passer quelques jours à Montréal ! Enorme coup de coeur pour la ville, où il me tarde de retourner (peut être cette année qui sait ^^) !!!

Avant de partir 

Suivant la période où vous souhaitez y aller, pensez bien que l’hiver est très rude là bas (il peut neiger jusqu’au mois d’Avril !). Perso, en mai, il a fait un temps + que correct (2 jours de grand soleil avec 25°C de moyenne et après 15°C & pluie sur le reste du séjour mais pas de grand froid).

Pensez également comme sur tout le continent américain, à prendre un adaptateur pour prises, un passeport biométrique (notez également l’adresse où vous arrivez à Montréal, il me semble qu’ils vous la demandent dans l’avion). Si vous le souhaitez, n’hésitez pas à prendre des dollars canadiens avec vous (comme d’hab, moi je retire toujours à l’aéroport du pays d’arrivée !). 

Comment y aller ? 

Si vous êtes motivés vous pouvez toujours y aller à la nage ou en petit radeau mais vous n’êtes pas prêts d’y arriver ! (ok je sors …) Sérieusement, pour Montréal, l’avion s’impose !

Pour ma part, depuis Toulouse, vous avez la possibilité de faire un direct Toulouse (Blagnac) -Montréal (Trudeau) avec Air Transat pour environ 7-8 heures de vol (moins de 500 euros l’A/R au mois de mai). Après tout au long de l’année, vous pouvez vous y rendre avec une escale par diverses compagnies (Air France, Lufthansa …).

Une fois arrivés à Montréal, vous pourrez relier le centre ville avec la navette 747 pour 10 $ (vous pouvez acheter votre ticket directement à une des bornes de l’aéroport). Ensuite pour circuler dans Montréal, 3 lignes de métro (voire 4 si on compte la jaune) relient la grande majorité de la ville (de nombreux bus sont également là pour vous faciliter la vie).

Attention, si vous prenez un illimité semaine, il n’est valable qu’à partir du lundi !!!

Hébergement 

Ici, je ne vous donnerai qu’une seule idée d’hébergement (là où j’ai passé tout mon séjour) … N’hésitez pas à partager vos bons plans logement en commentaire 🙂

J’ai logé toute la semaine à l’Hotel Zero 1 (01 boulevard René Levesque, Est), pour environ 130 $ la nuit la chambre Pop (soit environ 90 €). L’hôtel est situé en plein quartier des spectacles; la rue Sainte Catherine, sainte mère du shopping, est à peine à 5 min à pieds ! Le petit déjeuner, buffet, est vraiment super, l’accueil très bon !  J’ai vraiment été ravie de mon hébergement ! (je ne l’ai pas testé mais l’hôtel dispose également d’une salle de sport et d’un spa !)

photoo1 Lire la suite