[Article Invité] Escapade gourmande à Montréal

escapade gourmande à montreal

Lorsqu’on parle de Montréal, on pense souvent au Stade olympique, au Mont Royal ou au parc Maisonneuve. Mais on oublie trop souvent que Montréal offre à ses visiteurs une gastronomie variée, allant des mets typiquement canadiens aux différents délices issus des nombreuses communautés culturelles qui contribuent au statut international de la métropole québécoise. Je vous propose aujourd’hui de découvrir l’essentiel de la gastronomie montréalaise en 5 restaurants emblématiques.

Soyez sans crainte, vous ne mangerez des punaises que si vous décidez de les essayer à la mode de l’insectarium de Montréal.

La Binerie Mont-Royal

367 Avenue du Mont-Royal Est

Véritable monument de la restauration montréalaise, la Binerie a notamment été immortalisée dans le roman Le Matou de l’écrivain Yves Beauchemin. Voyant le jour en 1938, le petit restaurant est devenu le lieu tout désigné pour déguster les mets traditionnellement québécois. Situé en plein cœur du Plateau Mont-Royal, l’établissement a conservé son charme d’antan et peut compter sur une clientèle fidèle depuis des années.  Pas de doutes, c’est un arrêt incontournable pour tous les hédonistes qui visitent Montréal.

À essayer : les traditionnelles fèves au lard qui font la renommée de la Binerie depuis son ouverture il y a plus de 75 ans. Sinon, le pâté chinois et la tourtière sont également des mets à ne pas manquer.

Le Chalet Bar-B-Q

5456 Rue Sherbrooke Ouest

Amateurs de poulet, vous serez ravis d’apprendre que Montréal abrite l’une des meilleures rôtisseries du Québec. Le Chalet Bar-B-Q s’est établi sur la rue Sherbrooke en 1944 et c’est grâce à son poulet rôti sur charbon de bois et à sa désormais mythique sauce barbecue qu’il s’est mérité les plus grands honneurs. Encore là, la décoration n’a pas été revue depuis des décennies, mais c’est avec un plaisir coupable que vous vous immergerez dans l’ambiance rétro de ce petit restaurant bien sympathique.

À essayer : le poulet grillé sur charbon de bois et la sauce barbecue que plusieurs ont tentés d’imiter, mais que personne ne semble pouvoir égaler.

frites

La Banquise

994 Rue Rachel Est

Que serait un voyage au Québec sans goûter à la fierté locale : la poutine. Bien que le lieu de son invention soit toujours nébuleux, c’est sur la rue Rachel que vous trouverez l’une des meilleures poutines de la province. Ouvert 24 heures sur 24, la Banquise sert depuis 1968 une variété incroyable de déclinaisons de la poutine classique. Que vous aimiez la vôtre avec de la guacamole, de la saucisse merguez ou de la sauce italienne, vous trouverez chaussure à votre pied dans ce petit joyau du Plateau Mont-Royal.

À essayer : la légendaire poutine T-Rex avec bœuf haché, peppéroni, bacon et saucisse fumée.

Chez Ma Grosse Truie Chérie

1801 Rue Ontario Est

Restaurant éclectique de la rue Ontario, l’établissement sert depuis son ouverture une cuisine qui embrasse à pleine bouche les produits du terroir québécois.  Vous promettant un véritable «orgasme culinaire», Chez Ma Grosse Truie Chérie vous séduira autant pour l’excellence et la renommée de son menu que pour l’ambiance rétro et décontractée qui y règne. Le ton est donné avant même de pénétrer dans l’établissement, une truie géante trônant sur la façade de ce dernier.

À essayer : le boudin noir aux pommes qui est servi avec patate en crème et cèleri rave, le tout arrosé d’une bonne dose de sirop d’érable et de compote de pommes.

Schwartz’s Deli

3895 Boul St-Laurent

Pour terminer votre escapade, rendez-vous sur la rue Saint-Laurent pour goûter au légendaire «smoked meat» montréalais. Reconnu pour sa viande fumée, Montréal compte plusieurs établissements qui font sa renommée à travers le monde. Mais aucun n’est plus couru que le légendaire Schwartz’s. Fondé en 1928, le restaurant s’est rapidement imposé comme un arrêt incontournable pour les visiteurs de Montréal. En savourant votre repas, vous pourrez même admirer la panoplie de photos des plus grandes célébrités d’hier à aujourd’hui qui ont pris le temps de venir faire l’expérience de la légendaire viande fumée montréalaise. Ne soyez d’ailleurs pas surpris de voir une ligne de personne attendant impatiemment de déguster leur viande fumée aux portes du petit établissement, et ce, à toute heure du jour. N’ayez crainte, l’attente en vaut largement la peine.

À essayer : la légendaire assiette de viande fumée, ne faites pas l’erreur de demander autre chose que la recette originale.

Qui est Manon? Manon est une jeune rédactrice en freelance qui vit à Montréal actuellement. Passionnée par les voyages et l’écriture, elle adore écrire sur le web et lire les aventures des voyageurs du monde entier.

Publicités

BIG FERNAND, l’atelier du Hamburgé

Ouvert à Nice depuis peu (Mai 2015), BIG FERNAND a ravi les amatrices de bons hamburgers…euh non hamburgés…. que nous sommes.

Quelle est la différence entre Big Fernand et les autres??

Ils fabriquent leur pain (par leur boulanger M. Armand), certaines boissons (fabriquées par un groupe artisanal pour Big Fernand), les frites (au paprika) et les sauces eux-mêmes, les viandes et fromages sont d’origines françaises, ils sont suivis pas un laboratoire indépendant ET sont souriants 🙂 Ils  proposent même des hamburgés pour les végétariens!

En plus, et outre les Big Fernand, Bartholomé, Philibert, Victor, Alphonse et Lucien, c’est plus de 3840 possibilités qui s’offrent à vous! Vous pouvez créer vous-mêmes vos Hamburgés!

Et parlons aussi des desserts : Christophe Michalak ça vous parle? Mais si, le champion du monde en pâtisserie (lui-même) a eu créé des desserts pour Big Fernand! Rien que ça! Aujourd’hui on retrouve des desserts comme le tiramicheese, le browkie et la tarte au citron renversée.

Le Big Fernand de Nice, 52 rue Gioffredo

Parce que des mots sont souvent inutiles, on vous laisse admirer le décor et les délicieux hamburgés !

IMG_8347

Lire la suite

La touche du sud-ouest, les vins gaillacois

 » L’harmonie peut se créer sur une analogie, une association ou une unité de qualités sensorielles.

L’attrait peut naître aussi d’une complémentarité ou d’un contraste…

En matière de goût, on aurait tort d’être absolu. »

Emile Peynaud – Le goût du vin

Et c’est donc sur ces belles paroles, qu’on continue notre petit périple sur l’appellation Gaillac. Cette appellation est la plus ancienne de la région. Les producteurs locaux mêlent traditions et modernité, et tout ça, ça rappelle le sud-ouest.

Vous le savez peut-être, dans le sud-ouest on trouve une gastronomie riche et variée, avec des chefs plus ou moins connus mais qui n’ont qu’une idée en tête : vous faire découvrir des saveurs que l’on ne trouve qu’ici-bas. Alors évidemment on s’installe sur les terrasses avec vues où il fait bon boire un verre de vin (au soleil de préférence).

Et c’est tout ça qu’on appelle la « SUD-OUESTITUDE »!

Domaine de Peyres Roses

C’est lors de notre visite au domaine de Clément Termes à l’Isle sur Tarn qu’on nous avait conseillé de visiter ce domaine. Vignoble 100% familial, et chaque cuvée porte le nom des enfants de la famille. C’est un domaine bien particulier puisqu’il est bio et biodynamique et est certifié ecocert.

Par ailleurs, tous les mercredis cet été, ils ont organisé des apéros-concerts qui ont remporté un fort succès!

IMG_7793

Lire la suite

Circuit du vignoble Gaillacois

Gaillac est, comme vous avez pu le voir, un petit village vraiment sympa. Mais, Gaillac doit surtout sa renommée pour ses vignobles et son appellation. Amatrices de vins, toujours avec modération, on a voulu tester quelques caves de la région et pour cette première sortie, nous en avons testé trois, sur la rive droite du Tarn, entre Lisle sur Tarn et Gaillac.

C1

Lire la suite